Actualité

JEAN-FRANÇOIS MOREAU SE MET EN CONGÉ DE L'ADAMAP POUR DEUX ANS

A la suite d'une AG cafouilleuse et neuf ans d'actions en faveur du Musée de l'AP-HP et de l'ADAMAP, le président d'honneur a décidé de s'en retirer provisoirement à partir du 31 décembre 2013...

> SUITE

LE NOUVEAU BLOG DE L'ADAMAP EST OUVERT

http://adamap.over-blog.com devient le site officiel de l'ADAMAP. www.adamap.fr devient un fond historique gelé géré par l'ACSATIM...

> SUITE

LA MUSÉOLOGIE HOSPITALIÈRE DEVIENT UNE RÉALITÉ

24 janvier 2014: 2e Vendredi International de Muséologie Hospitalière = "Les Hôtel-Dieu de France et d'ailleurs". 28-30 avril 2014 à Lyon 12 heures de Muséologie Hospitalière au 5e Congrès de la Société Française d'Histoire des Sciences et des Techniques

> SUITE

Good bye Mireille Faugère... Good morning Martin Hirsch...

Quelles conséquences sur l'implantation du Musée de l'AP-HP dans l'Hôtel-Dieu?...

> SUITE

Président Fondateur : Henri Nahum
Henri Nahum, né en 1928 à Smyrne, docteur en médecine et initialement radiopédiatre, est professeur honoraire de radiologie et imagerie médicale (Université Paris, Faculté Xavier-Bichat) et ancien chef du département de radiologie de l'hôpital Beaujon (92-Clichy).
Il fut président du Comité Consultatif Médical de l'hôpital Beaujon. Il présida l'Intersyndicat des Médecins, Chirurgiens et Spécialistes des Hôpitaux de Paris, années durant lesquelles il joua un role actif à la Commission Médicale Consultative de l'AP-HP. Il fut Secrétaire Général de la Société Française de Radiologie Médicale et participa activement à la campagne du XVIth International Congress of Radiology, Paris, 1989. Il dirige la collection “Imagerie Médicale” des éditions Flammarion Médecine-Sciences. Il est docteur ès-lettres de l'Université Paris-Sorbonne section Histoire, pour son ouvrage “La Médecine française et les Juifs”, éd. L'Harmattan, (Paris, 2006). Il est membre du Conseil d'Administration du Centre Antoine Béclère.

Président fondateur de l'Adamap, il est également Rédacteur-en-chef de “La Lettre de l'Adamap”.

Vice-Présidente: Yvette Spadoni née Delbeke, en 1929, à Saint-Quentin (02)

Yvette SPADONI, bachelière “Sciences Expérimentales” en 1947 puis élève de la Croix-Rouge à Saint-Quentin, s'orienta vers la profession d'infirmière diplomée d'état (Lille 1950). Boursière de l'OMS au Canada, elle passa le diplôme d'infirmière hygiéniste à l'Université de Montréal en 1956. En 1978, elle obtint le DESS d'Economie et de Gestion des Institutions de Santé à l'Université de Paris IX, Dauphine. Dès 1953, elle se révéla passionnée par les fonctions d'encadrement en service hospitalier. Son parcours à l'Assistance publique à Paris est étroitement lié au Professeur Fred Siguier, Médecin interniste de l'hôpital Cochin, avec qui elle ouvrit le premier Service d'Hospitalisation à Domicile français en 1957. Elle dirigea l'Institut des Cadres infirmiers de la Salpêtrière en 1964, créé deux ans auparavant pour former les futurs surveillants. Pour les futurs Surveillants Généraux au niveau de la maîtrise, commissionnée par le Ministère de la santé, elle créa, en partenariat avec l'Université Paris IX Dauphine, l'Institut d'Enseignement Supérieur de Cadres Hospitaliers qu'elle dirigea jusqu'à sa retraite en 1991.

Ses activités enseignantes, complétées de conférences, d'articles, de livres et de mémoires lui ont valu d'être honorée par l'Ordre des Palmes Académiques au rang d'Officier(2003) puis de la Médaille d'Honneur, échelon vermeil de la Région Ile-de-France (1991).

Membre fondatrice de l'Adamap, elle en assure la Vice-Présidence depuis 2007.

Secrétaire Générale : Yvonne SIBIRIL

Yvonne SIBIRIL, infirmière, Bretonne de naissance, Française par la loi, Européenne par choix, a rédigé elle-même avec humour sa notice biographique. Elle a exercé les deux métiers impossibles selon Freud : soigner, à l'hôpital Léopold Bellan à Paris et enseigner à l'Ecole d'infirmière de la Croix Saint Simon à Paris et à l'Ecole de cadre de Poissy rattachée au SIRIF. Une partie de sa vie professionnelle est évoquée dans un opuscule publié par ses collègues de Poissy «Histoire et aventure d'une équipe de femmes formateurs de Cadres de Santé ».
Elle a parcouru la France, s'adressant aux aides-soignantes, infirmières, cadres infirmier... avec deux idées fixes : faire en sorte que 1) les infirmières soient des professionnels qui répondent aux besoins de santé de la population ; 2) elles s'ouvrent sans crainte sur l'Europe. Elle a travaillé pour la vie associative au C.E.E.I.E.C, au comité de rédaction de « L'infirmière Enseignante» et de « La Revue de l'Infirmière», auprès de la Conseillère technique au Ministère de la santé et au Comité consultatif pour la formation dans le domaine des soins infirmiers auprès de la Commission Européenne à Bruxelles.

Elle est Secrétaire Générale de l'Adamap depuis 2006.

Secrétaire Générale adjointe : Geneviève Guillerand

Geneviève GUILLERAND, née en 1946 à Paris (Montmartre), est technicienne de laboratoire d'analyses médicales formée à l'école de Laboratoire de l'AP à la Salpêtrière en 1965. Toute sa carrière se déroula à l'Hôpital TENON. Elle travailla d'abord en cathétérisme cardiaque successivement avec les Professeurs Welti, Chiche et Acar. Elle exerça ensuite au laboratoire de bactériologie du Professeur P Vergez et enfin au laboratoire de biochimie des Professeurs P Laruelle, J Etienne puis J Capeau. A Tenon, elle participa aux travaux sur l'accréditation et le document unique.

Nommée Cadre de santé en 2001, elle rejoignit l'école de Cadres de la Salpêtrière.

Elle fut présidente de la section tir à l'arc de l'APSAP. Aimant fréquenter les musées, elle décida d'adhérer à l'Association des Amis du Musée de L'AP-HP à la suite à une rencontre avec Jean-François Minot.

Elle est secrétaire générale adjointe de l'ADAMAP depuis 2006.

Trésorière : Michèle Moreau (adjointe : Nicole Hambourg)

Michèle Moreau, née Lucas-Guillaume en 1935, est infirmière diplômée d'Etat, “petite bleue” formée à l'Ecole des Elèves Infirmières de l'Hôtel-Dieu (promotion 1954-56). Elle fut pendant dix ans infirmière pédiatrique, pour moitié dans l'unité de pédiatrie des nourrissons du Professeur Daniel Alagille (service du Professeur Lelong, hôpital Saint-Vincent-de-Paul), pour l'autre, infirmière de chirurgie pédiatrique dans le service des Professeurs Marcel Fèvre et Denys Pellerin, à l'hôpital des Enfants Malades. Après avoir travaillé dans le service des transplantations rénales du Professeur Jean Hamburger, à l'époque des chambres stériles, elle obtint sa qualification de surveillante dans la nouvelle école de cadres de la Salpêtrière, créée par le Professeur Fred Siguier et dirigée par Madame Yvette Spadoni. Elle devint pour trois ans a la surveillante du service de pédiatrie du Pavillon Grancher, alors dirigé par le Professeur Philippe Seringe, à l'hôpital des Enfants Malades

En 1969, elle opta pour l'enseignement en devenant Monitrice à l'Ecole de Cadresde la Salpêtrière, fonction qu'elle occupa jusqu'en 1990. Dans une troisième phase professionnelle, jusqu'à sa retraite prise en 1995, elle fut Cadre Supérieur Infirmier, chargée de la formation professionnelle continue du personnel non médical à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul. Elle participa activement à la Mission du Cent-cinquantenaire de l'AP-HP.

Elle exerce la fonction de trésorière de l'Adamap depuis son origine.

Trésorière-adjointe : Nicole Hambourg

Nicole HAMBOURG, née en 1940 exerça la profession d'orthophoniste après avoir obtenu un diplôme d'orthophonie délivré par la faculté de Médecine de la Pitié- Salpêtrière. Sa carrière se déroula dans le service de pédo-psychiatrie de la Salpêtrière de 1970 à 2004. Ses chefs de service furent successivement les Professeurs Didier Duché, Michel Basquin et Philippe Mazet.


Elle est titulaire du Diplôme universitaire d'enseignement des langues et des cultures délivré par la Sorbonne.

Elle est trésorière-adjointe de l'Adamap depuis 2006.